Il nous l'avait bien dit

novembre 2020

Les causes et les effets : les mettre dans le bon ordre.

Alors que nous subissons une pandémie et que les gouvernants déploient des mesures extraordinaires, tant en termes de réduction des libertés que d’augmentation des dépenses et des dettes publiques, il ne faut pas quitter une certaine raison si on veut identifier les vraies responsabilités.

lire la suite

Analyse économique

novembre 2020

Macroéconomie par temps de COVID

La récession liée au COVID est d’une nature très particulière. Alors que la majorité des récessions sont endogènes, liées aux évolutions de l’appareil économique et des marchés financiers, que d’autres peuvent être liées à un choc exogène renchérissant le coût de financement, celle-ci s’explique par la décision exogène de confiner tout ou partie de la population, entrainant par là-même l’arrêt ou le net ralentissement de l’activité économique et donc une baisse de la production.

lire la suite

Au fil des lectures : reçu 10/10

novembre 2020

Philippe Manière : Le pangolin et l’ISF, comment « le monde d’après » nous rend tous fous ?

Observateur aigu et commentateur engagé de notre vie économique et politique Philippe Manière est aussi un entrepreneur avisé. Ses analyses ont ainsi la pertinence de la raison et le réalisme qui s’impose à l’homme d’action.

lire la suite

Au fil des lectures : collé 0/10

novembre 2020

La gratuité n’a pas de valeur

Oui la gratuité vaut zéro : il n’est pas de semaines où décisions ou propositions de gratuité ne rivalisent chez nos dirigeants. Transports collectifs -pour tous ou certaines clientèles-, examens médicaux, tests biologiques (PCR récemment), soins divers, activités culturelles, etc. Autant de « gestes » des gouvernants « en faveur de la justice sociale ».

lire la suite

Parole d’entrepreneur

novembre 2020

Gaspard d’Andigné, cofondateur de Lalide à Paris, maison de «homewear»

Lalide à Paris est née d’une intuition d’Adelaïde d’Andigné, créatrice textile réputée et de la fougue de son fils, Gaspard, notre entrepreneur du mois.

lire la suite

POURQUOI « LA DÉCADE » ?

« La Décade philosophique, littéraire et politique» cofondée par Jean-Baptiste Say en avril 1794 était publiée chaque décadi, dernier jour des trois décades qui rythmaient les mois du calendrier républicain. Selon l’affiche publicitaire qui soutint son lancement son ambition était « d’instruire et amuser » !

« La Décade », publiée sur internet 10 fois par an, autour du 10 du mois,  sera l’outil de communication du Cercle Jean-Baptiste Say (www.cerclejeanbaptistesay.com), parlera d’économie, tâchera d’instruire et tentera d’amuser… Tentez votre chance! L’abonnement est gratuit et la diffusion repose sur la promotion des lecteurs. Hommage donc à la sagesse d’un révolutionnaire qui a si bien compris l’importance de la prospérité dans le développement et le maintien de la démocratie. Et si bien expliqué les conditions nécessaires à cette prospérité : la liberté, la propriété, l’échange, le travail. Sans entrepreneurs, point de prospérité et sans prospérité, point de solidarité !

Avec Jean-Baptiste Say comme guide et pédagogue, rappeler les principes fondamentaux de l’économie et expliquer simplement les mécanismes de création de richesse pour qu’ils puissent se remettre en marche dans notre pays, voilà l’ambition de la Décade.