Parole d’entrepreneur

janvier 2020

La bonne parole des dirigeants

Le débat démocratique donne lieu à de nombreuses prises de parole ; alors que les « fake news » se répandent sur la toile, comment faire confiance à ceux qui nous dirigent ou qui ambitionnent de le faire ?
(lire notre 0/10 du mois)

« C’est une des sottises du vulgaire que de prêter aux grands toutes les lumières et toutes les bonnes intentions, jusqu’à ce que le contraire lui soit démontré. On met bien plus de prudence dans les relations ordinaires de la vie. Quand vous traitez avec les plus honnêtes gens, vous commencez par des stipulations qui vous mettent à l’abri de leur mauvaise foi supposée, de leurs préjugés, de leurs passions ; et quand vous remettez aux mains de ceux qui vous gouvernent votre sort, votre fortune, le sort du pays, de votre postérité, vous ne présumez point de mauvaise foi, point de préjugés, point de passions ; vous regardez toute garantie comme un outrage ! Cessez donc de vous plaindre quand on viole vos libertés, quand on dilapide votre bien.

Faites-moi un tyran aujourd’hui, et je me charge de vous trouver demain des avocats pour justifier ses opérations, des bourreaux pour exécuter ses ordres, et des faiseurs de madrigaux pour célébrer ses vertus. »

« Mélanges de morale – Petit volume 1819 » in œuvres diverses 1839 -publié dans la Décade de Mai 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+